La Liberté | Actuel
Le président-directeur général du Musée canadien pour les droits de la personne, Stuart Murray.

Le Musée canadien pour les droits de la personne a tenu sa première assemblée générale annuelle publique, le 6 décembre dernier. Une occasion de revenir sur l’avancement de la construction du musée, ainsi que sur ses finances.

Camille SÉGUY | presse2@la-liberte.mb.ca

Près de 150 personnes sont venues assister à la première assemblée générale annuelle (AGA) publique du Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP), le 6 décembre dernier à Winnipeg, qui était également diffusée en direct sur l’Internet.

La Liberté
L’assemblée a pu profiter de l’occasion pour poser ses questions. Ici, Ostap Hawaleshka.

Le personnel du MCDP et son conseil d’administration en ont profité pour faire un bilan de l’avancement des travaux et des collections, ainsi que des finances.

« Notre mission est double, affirme le président du conseil d’administration du MCDP, Arni Thorsteinson. On bâtit un musée, mais aussi une conversation avec tous les Canadiens au sujet des droits de la personne. On veut donc prendre le temps… Lire l’article complet dans l’édition en ligne.