Diane Dornez-Laxdal.

 

Un projet de l’Association manitobaine du patrimoine francophone et métis permettra au public de se renseigner davantage sur les lieux historiques des régions de Saint-Georges, Saint-Pierre-Jolys et Saint-Claude.

Daniel BAHUAUD  | presse5@la-liberte.mb.ca

L’Association manitobaine du patrimoine franco­phone et métis (AMPFM) travaille présente­ment à rendre plus présent le patrimoine en région, grâce à son projet d’inventaire en milieu rural.

« Notre but est de conscientiser le public franco­phone sur la richesse patrimo­niale de leurs communautés, indique la présidente de l’AMPFM, Diane Dornez-Laxdal… Lire l’article complet dans l’édition en ligne.